dimanche 25 juin 2017

Le Canal du Forez

25 juin 3 Comments

"La Suryquoise"... Très bientôt, je vous parlerai de mon village. Mais aujourd'hui, c'est Igl♥♥ qui vous emmène en balade sur le Canal du Forez.


Construit en 1865, le Canal (d'une longueur de 49 km) est bien sûr alimenté par la Loire. Ses berges passent derrière Sury pour rejoindre St Marcellin puis Bonson.



Ici, nous sommes loin de tout. Une eau limpide s'écoule lentement... Chuuut... Oh regardez ! Des poissons ! 🐟🐟🐟

comment résister à la beauté du paysage ?
Le canal est notre principale source en eau. Chaque jour, 17 stations de pompage et 500 km de canalisations sous pression permettent d'irriguer plus de 6 000 ha et 700 exploitations agricoles.

Coucou, vous ! 🐴
 Igl♥♥ adore cet endroit, calme et paisible. Notre promenade dure un long moment. Nous prenons notre temps. Ici, l'on se dit que rien... mais RIEN ! n'est vraiment important.



Oui... vraiment... il faudra que je vous parle de mon village... Mais déjà, il est l'heure de rentrer. Allez viens, Igl♥♥ !

Bon dimanche, mes amis ! 💋
 



mercredi 21 juin 2017

L'assassin qui rêvait d'une place au Paradis - J. Jonasson

21 juin 7 Comments

Mai 2017... Je tombe par hasard sur ce roman en consultant le site de la médiathèque. Dédé le Meurtrier, y lis-je en résumé, sort de prison. Mais ses vieux démons le rattrapent  : il s'associe à Per Persson (réceptionniste sans domicile fixe) et à Johanna Kjellander (pasteure défroquée). Ils montent une entreprise criminelle mais Dédé  découvre la Bible et renonce à la violence... 

L'histoire semblait sympathique et drôle. La première moitié du roman le fut vraiment. J'ai beaucoup ri. En revanche, pendant les deux cents pages restantes, l'histoire me parut bien longue avec ses nombreuses incohérences et surtout, sa fin diaboliquement rédemptrice... 😋

🌟🌟

samedi 17 juin 2017

⚠ 😱 Macron : attention, danger !

17 juin 4 Comments

Je m'installe sereinement sur Blogger qui me permet de dialoguer avec vous sur ce qui me touche, me plaît... ou me révolte. Cette semaine, vous fûtes nombreux à lire mon analyse de l'échec de la droite aux élections. A la veille du second tour des Législatives, je vous avoue craindre le pire. Les médias annoncent l'élection de 400 députés LREM. Je ne suis pas sure qu'une assemblée pléthorique soit bénéfique à la France. Ce matin, au petit déjeuner, mon aînée partageait la même crainte. "Notre pays a besoin de contre-pouvoirs"considère-t-elle (à raison). 

Demain, j'irai voter, moi l'abstentionniste invétérée. Et je voterai bien sûr pour mon député LR. J'espère que les électeurs se déplaceront ; qu'ils seront nombreux à avoir bien réfléchi aux conséquences de leur vote. Qu'ils n'oublient pas qu'Emmanuel Macron n'a rien dévoilé de ses véritables intentions. Que des milliers de retraités seront bientôt concernés par une hausse de la CSG. Que la réforme du Code du Travail se fera à coups d'ordonnance... dans quelle direction ? Un indice : les indemnités prud'homales seront bientôt plafonnées...
 
"En Septembre, le pouvoir sera dans la rue" m'a t-on dit. Certes. Mais sans député pour vous représenter, ce sera peine perdue. Quatre cents marionnettes auront voté les textes en vous expliquant qu'elles agissaient dans votre intérêt. Un mandat impératif ? Prouvez-le !

Alors demain, Suryquois, Ligériens, électeurs de France et de Navarre, que ce soit pour La Méluche, le PS ou les Républicains ... je m'en fous. Mais siouplaît, bougez-vous et votez ! 🙏

mercredi 14 juin 2017

Législatives : la droite ? C'est kwassa ?

14 juin 4 Comments

Dans cet excellent billet, Corto nous livre son analyse du premier tour des élections législatives. Sur l'abstention (j'espère, l'ami, ne pas déformer tes propos) massive des électeurs, dégoutés par les politiques, leurs magouilles pour rester au pouvoir et leur cupidité qui les défère régulièrement devant les tribunaux. 

..."Qu'on le veuille ou non, écrit-il, Macron et sa bande ont réussi là où Républicains, socialistes, insoumis et frontistes ont échoué: le rassemblement et le renouvellement, du moins en apparence."...

Oui, Corto, les Français ont voté pour des inconnus, choisis sur la base de critères qu'ils ignorent, dont ils n'ont jamais entendu parler. Même Snoopy eût été élu avec pour seule étiquette "Macron" sur le front ! EM prend tous les risques. Espérons qu'on ne retrouvera pas ces députés "blanc de blanc" dans la rubrique judiciaire de nos journaux ... 🤔

..."Les Républicains qui avaient un boulevard devant eux se sont lamentablement plantés, la faute aux égo, à un Fillon piteux avocat de sa propre cause, à un programme présidentiel abandonné dès la défaite du 23 avril et une totale absence de leadership lors de cette campagne législative"...

 Je ne reviendrai pas sur le FN et cette macronmania qui, savamment orchestrée par l'intéressé, lui a permis de franchir l'écueil d'un passage au gouvernement socialiste. Je partage la colère et le dépit de notre ami Corto. J'en veux à mon parti, Les Républicains, de n'avoir pas compris qui était Macron. Et de ne pas avoir perçu l'extrême lassitude des électeurs.Je l'ai dit : Emmanuel Macron est un jeune loup brillant qui a longtemps observé et étudié le fonctionnement de nos institutions.

Et de l'homo politicus.


Les instances LR commirent deux erreurs impardonnables :

  • Tout d'abord, organiser des primaires, qui ne sont (d'ailleurs) nullement prévues par la Constitution. Il fallait laisser du temps au temps. Au fil des mois, l'affaire Fillon aurait éclatée et Juppé (ou un autre) se serait déclaré. En organisant des primaires, nous avons décridibilisé les autres candidats, et perdu tout honneur ...sans parler de nos électeurs... lorsque l'heureux élu, chevalier blanc, fit les gros titres de la presse...
  • Ensuite, de ne pas avoir "contre-braqué" avant les législatives. Macron promettait de renouveler la classe politique, de la moraliser. Bref ! De répondre aux velléités poujadistes des Français. Au lieu de chercher qui, dans ses rangs, serait capable de faire campagne sur ses thèmes, Les Républicains ont représenté les sortants, élus depuis trois, quatre, cinq mandats (je vous laisse multiplier par cinq pour obtenir le nombre des années de présence au Parlement !). Pouvaient-ils faire autrement ? Non ! Car personne n'était prêt, puisque formé et connu des électeurs sur le terrain, donc capable d'affronter les candidats de Macron. Parce que depuis des années, la droite ne se renouvelle pas. Elle ne prépare pas l'avenir. Macron, fraîchement émoulu de l'ENA, en fin observateur, l'avait bien compris. Les Républicains ne pouvaient que tomber dans le piège (grossier) qu'il leur tendait.

Au final, la droite n'a que ce qu'elle mérite. Elle sortira les fesses rougies de ces législatives qui verront arriver de nouvelles têtes, de nouveaux talents. Qui promettent, pour l'heure, de s'en aller au bout de quelques années mais... y croyez-vous vraiment ? Les souris aimeront toujours le fromage ... 🐁

Et maintenant ? Là encore, Les Républicains ne surprennent personne... C'est à qui et comment prendra la tête du parti, pour qui et pourquoi votera la confiance au Président. Les militants, eux, partiront bientôt en vacances. La rentrée, ils le savent, sera difficile. Non pas parce que le député du coin fut battu aux élections ! Mais parce qu'en Septembre, dans leur boîte aux lettres, factures et taxes en tous genres, ils trouveront. Et là encore, elle est où la droite, elle est où ??

mardi 13 juin 2017

Gare à Sury !

13 juin 0 Comments

Le quartier de la gare à Sury... un endroit où je vais souvent promener mon bandit. On y est bien. Tranquilles, Basile... Un peu trop, pour certains qui reprochent à son parking d'accueillir les petits trafiquants de tous poils. A raison car l'endroit, retiré, favorise la discrétion. 😉




Jadis, la gare de Sury en imposait. De nombreux voyageurs y descendaient pour prendre une correspondance entre St Etienne et Montbrison ou plus simplement se rendre en ville. Il régnait alors une activité importante à Sury. Une histoire que vous racontera Jacques Clavier si vous le croisez.


Puis, comme de nombreux villages, Sury a dépéri.  Les briquetteries ont fermé, l'automobile a supplanté les cycles... Tout comme le travail, les Suryquois sont partis. La gare fut démolie. Ne subsiste, aujourd'hui, qu'une halte ferroviaire. Les billets s'achètent à Montbrison (20 km), St Etienne (30 km) ou Bonson (6 km). Une borne permet de valiser son pass Ourà (carte de transport régionale) et à l'entrée, un panneau affiche les horaires (incertains) des trains : chaque jour, quatre trains sont annulés par manque de conducteurs. En vingt ans, le trafic s'est réduit de moité.


Aussi hier, quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que la halte ferroviaire serait réaménagée l'année prochaine ! 

Il est prévu d'aménager un parking de stationnement d'environ 50 places, plusieurs places de stationnement pour deux roues motorisées, une consigne pour vélos de 10 places, une place pour personne à mobilité réduite, une dépose minute et des arrêts de car. Afin de rendre ce lieu attractif et plus agréable, des cheminements piétons sécurisées partant des différents sites de la commune seront aménagés afin d'améliorer la circulation à pied et à vélo.

Infographie Le Progrès

Waw ! En voilà, un beau projet pour ce quartier ! Et d'un coût (plutôt raisonnable) : 450 000 € dont 35% resteront à la charge de la commune... 👌 Bravo, bravo, bravo ! des projets comme celui-ci, j'en veux d'autres pour Sury ! 👧

dimanche 11 juin 2017

Perlimpinpin 💫

11 juin 4 Comments

Ce matin, la Suryquoise est allée voter. Pour les législatives, cela faisait... pfiou ! Trrrès trrrès longtemps que je m'abstenais. Pas intéressée, désabusée... bout d'femme incivique (j'ignore si l'adjectif existe mais au point où l'on en est, dans ce pays !). Les législatives, je les observais de loin... comme les vaches regardent passer les trains.

Et puis, il y eut l'élection d'Emmanuel Macron. Le Jésus Christ de la politique. Le messie démocrate et républicain que les électeurs attendaient. Macron et sa promesse de laver plus blanc que blanc et de moraliser les politiques... pardon ! de rétablir la confiance des électeurs à leur égard (car de les moraliser, je crois que même Dieu n'y arriverait pas). 
 
Je me suis longuement interrogée... Ex-Modem, j'ai porté ces valeurs et mené des combats. Certains d'entre vous s'en souviennent peut-être. A l'époque, c'est... François Bayrou qui les défendait. François Bayrou..... Voilà, vous avez compris. En apprenant de qui s'était entouré Emmanuel Macron pour former son gouvernement, j'ai su que tout cela n'était que de la poudre de Perlimpinpin.

Dans l'isoloir...
Alors ce matin, je me suis déplacée. Et j'ai voté LR. Pour Dino Ciniéri, mon député local auquel je n'ai rien à reprocher (non, tous les parlementaires ne sont pas pourris) et Sylvie Bonnet, une élue suryquoise qui, j'en suis sure, fera une excellente suppléante.
 
Pour qu'Emmanuel Macron, dont on nous vante les qualités du matin au soir, mais qui favorise la République des copains (pas très nets), n'ait pas les pleins pouvoirs. Pour que des ministres cessent d'appeler des radios nationales et se rappellent que lorsqu'on est de droite, on n'est pas de gauche. 
 
J'espère que d'autres auront la même démarche que moi. Dans le cas contraire, et si Macron obtenait la majorité absolue, je me dirai que c'est la démocratie. Que ce pays devient très con et que dans mon jardin, j'y suis bien...

Bon dimanche à tous ! 🌞😎


jeudi 8 juin 2017

Mon orchidée ... 🥀

08 juin 4 Comments
 
Elle avait fleuri il y a trois ans, puis plus rien... jusqu'à l'année dernière.Mais le lendemain,, le pot est tombé. Attristée, j'ai dû couper la fleur... J'ai attendu. Je l'ai choyée, jour après jour. Elle m'a récompensée de mes efforts en m'offrant, ce matin, l'une de ses plus belles fleurs, m'en promettant même cinq autres ! La vida es chula 💕

lundi 5 juin 2017

jeudi 1 juin 2017

Balade en Auvergne

01 juin 4 Comments
Hello ! Je vous ai ramené un petit souvenir de ma belle promenade auvergnate.😋

L'église de Polignac (Puy de Dôme)
Il faisait beau et nous avons eu chaud (24°C). Loin de la ville et de ses tourments, nous avons poussé la promenade jusqu'au Puy d'où culmine la célèbre Madone. De nombreux touristes étaient venus lui rendre hommage, en ce Jeudi de l'Ascension.

Construite en Mars 1856, à l'aide des 150 000 kilos de fonte de fer provenant des canons de marine de Sébastopol

Du monde également dans la Cathédrale du Puy construite dans la partie "haute" de la ville...

Entrée/sortie principale de la cathédrale du Puy en Velay
L'intérieur de la cathédrale... une messe avait été célébrée un peu plus tôt. Des fidèles, restés prier, côtoyaient les touristes, sac à dos.


Nous sommes rentrés en début de soirée, fourbus et assoiffés. A Sury, les températures avaient grimpé jusqu'à 30 °C ! 🌞😎

Follow @PZ4240